Message sur les applications pour la prise de commande

Publication date: 
06/08/2020 - 18:30
La crise liée au coronavirus a stimulé le développement et la commercialisation des applications de prise de commande. Les applications sont actuellement promues comme alternatives « covid-19 proof » aux menus et/ou au personnel de commande. Ici, le client peut, par exemple, en scannant un code QR sur la table, consulter le menu et faire des commandes via son smartphone.

 

Il est rappelé aux exploitants d’un établissement horeca qui doivent utiliser un SCE que, conformément à l'article 1er de l'arrêté royal du 30 décembre 2009, cela n'est possible que dans la mesure où :

- Aucun prix n'est mentionné sur les impressions pour la cuisine / le bar ou sur l’écran de l’exploitant

- Le client ne peut pas payer sur la base de ces impressions, d’un ticket ou après consultation de l’écran de l’exploitant (le montant à payer ne figure pas ou n’est pas montré)

- Le client ne peut pas payer via l'application.

Sinon, cette application est considérée comme une caisse enregistreuse et doit être un SCE certifié.

Certaines applications offrent une intégration optionnelle avec la caisse existante. Cela est possible et même recommandé, dans la mesure où cette intégration a également été proposée pour certification par le fabricant de la caisse SCE.

Enfin, il est rappelé qu'à la fin du service de restauration, le client doit recevoir un ticket de caisse TVA d'un SCE. Cela signifie que les commandes passées via une application qui remplit les conditions mais qui n'est pas intégrée dans le SCE doivent être saisies manuellement dans le SCE.